Les systèmes auxiliaires : pour le confort et la sécurité

Attributs de la photo
Attributs de la photo
Attributs de la photo

Une particularité de la catégorie Urban Concept


Les systèmes dits auxiliaires permettent de piloter le véhicule dans des conditions de course défavorables. Ils sont obligatoires pour concourir dans la catégorie Urban Concept.

On y retrouve les feux de route et de position, de freinage et de croisement, permettant de voir et d’être vu. L’essuie-glace permet de conduire par temps de pluie. Les ventilateurs permettent d’éviter l’accumulation de buée dans le cockpit. Le klaxon permet d’indiquer les dangers, et est obligatoire pour les dépassements.


Des feux pour voir et être vu


Les feux sont des diodes électroluminescentes. Ce sont des composants électroniques qui émettent une forte lumière tout en consommant très peu d’énergie. Lorsqu’il pleut, la luminosité ambiante baisse. Les feux de route permettent donc d’éclairer la route et de faciliter le pilotage. Lorsqu’ils sont allumés, les feux de position situés à l’arrière du véhicule émettent une lumière rouge permettant aux autres pilotes de voir Eucl’hyd II.

Lorsque le pilote dépasse un véhicule ou rentre aux stands, il active les feux de croisement pour indiquer la direction qu’il prend. Le clignotement est réalisé par une « centrale clignotante », c’est un composant électronique utilisé sur les véhicules du commerce.


Un essuie-glace pour la visibilité


L’essuie glace (wiper) est constitué d’un bras permettant d’essuyer le pare brise. C’est un bras métallique qui possède une lèvre en caoutchouc (partie frottante). Ce bras est lié a un excentrique de sortie. Un excentrique est une pièce circulaire en rotation autour d'un axe ne correspondant pas avec son centre.

Un moteur tournant toujours dans le même sens met en rotation un premier excentrique (dit moteur). Une bielle relie l’excentrique moteur à l’excentrique de sortie. La différence entre les diamètres des excentriques et la longueur de la bielle permet de réaliser le va et vient du bras (le débattement du bras est d’environ 40°). Ces pièces on été réalisées par l’entreprise Michelin lors des Michelin X green student days.


La ventilation, le klaxon et...


Le désembuage (defogging system) est réalisé par deux ventilateurs. Le souffle créé est orienté vers le pare brise. Ce souffle évite la condensation d’eau (provenant de l’humidité de l’air) sur ce dernier. Le klaxon émet un son de 85 dBA à 4 mètres à une fréquence de 420 Hz. Ces systèmes sont activés par des interrupteurs situé sur le volant du véhicule.

Le petit plus : le sapin vert fraicheur eucalyptus ! Afin que le cockpit soit agréable à vivre un petit sapin en carton émettant une douce odeur d’eucalyptus a été fixé sur le pare brise.